< accueil principal envoyer un courriel    
les dernières infos municipales et culturelles
 
le rugby à 13 - les associations - les commerçants - les hébergements...
 
la mairie - les élus - les commissions et syndicats - infos pratiques...
 
l'église et ses trésors - l'été verrier - le festival de musique et de poésie - le lac Sant Marti
 
 
 

Historique et description de l'édifice > cg66.fr
L'église Sainte-Marie de l'assomption se situe au cœur de l'ancien village. Elle est bâtie à l'intérieur du périmètre de l'ancien château de Palau-del-Vidre.

Elle est surtout intéressante pour ses retables de style gothique, datant autour du XVe siècle.

Retable de Saint-Jean l'évangéliste :

Description : Retable Saint-Jean l'Evangéliste
Durliat considérait ce retable comme l'œuvre d'un peintre plus médiocre que Gassies, mais influencé par lui, et sans doute contemporain.
Douze scènes de la vie de St Jean sont représentées autour de sa figure centrale peinte, toujours d'après la "Legenda aurea" (Légende Dorée), au dessus d'une prédelle. la facture est quelquefois maladroite, mais le pittoresque et le goût du détail toujours présent (classé MH le 7-4-1953).
Comment tenter d'identifier les auteurs du retable? Des archives départementales des PO, on a tiré 50 noms de peintres. A peine pourrions-nous monter 20 retables survivants d'une telle activité. De même, la commande fait-elle allusion au saint patron de l'ordre de l'hôpital St Jean de Jérusalem, seigneur de Palau, dont l'église paroissiale est la chapelle castrale? ou bien, est-elle née d'une sainte émulation entre maîtres verriers dont l'activité nomme le village depuis au moins 1442?
Le motif reste toujours soumis à l'interprétation mentale. La même simplification sculpturale des masses se retrouve sur ce retable, comme dans les tableaux d'A Gassies. la même clarté d'exposition baigne l'ensemble. Ainsi, il n'y a pas de différence fondamentale entre le traitement des falaises de Patmos (et celles du mont St Michel) et le drapé des vêtements, le même graphisme raffiné et arbitraire commande. Par la vivacité du trait, il aspire à faire bouger en saisissant le mouvement. Les tableaux sont basés sur une perspective centrée, particulièrement évidente pour les scènes d'intérieur (...).
Tel est le style qui s'achève à Palau, pour laisser place à une nouvelle expression, celle des maîtres flamands.

retable suivant >>