< accueil principal envoyer un courriel    
les dernières infos municipales et culturelles
 
le rugby à 13 - les associations - les commerçants - les hébergements...
 
la mairie - les élus - les commissions et syndicats - infos pratiques...
 
l'église et ses trésors - l'été verrier - le festival de musique et de poésie - le lac Sant Marti
 
 
 

Retable du Rosaire :

Description : Retable du Rosaire
Les retables du rosaire en général. Type particulier qui naît fin XVIe - début XVIIe s « les retables roussillonnais du Rosaire, conçus et construits pour être les soutiens de cet exercice spirituel qu'est la récitation du chapelet, sont dans leur quasi-totalité des retables où se déploie la représentation des mystères douloureux, joyeux et glorieux, à la façon d'un cycle narratif d'un retable médiéval (...) selon une géographie fixée, les mystères douloureux sont représentés à la prédelle, les mystères joyeux côté épître, et
les mystères douloureux côté évangile (regard sur les retables, Actes Sud article d'Olivier Poisson).
Le retable du rosaire de Palau del Vidre, jadis placé dans la chapelle latérale nord, encrassé de suie, les panneaux peints avaient perdu leur fraîcheur. Depuis les années 70 /restauré et mis en dépôt à St Jean le vieux, à Perpignan.
Le voici dans toute sa splendeur. Nous avons là l'oeuvre d'un grand maître du XVIe siècle/non identifié, pour l'heure, mais dans la mouvance d'Antoine Peytavi de Perpignan à qui on doit de nombreuses réalisations tant en Roussillon qu'en Cerdagne. Quoiqu'il en soit une œuvre majeure de la Renaissance.
discours de mr Henri Loreto lors du retour du retable en 2008.

 

<< retable précédent
retable suivant >>